La Fortuna est un lieu de villégiature très parlé au Costa Rica. Elle est située dans les collines nord-ouest du pays, à environ 3 heures de l’aéroport international de San José, la capitale. Cette petite ville est entourée d’un parc avec des jardins richement fleuris et une grande église. Elle a pour toile de fond le volcan Arenal, entrant régulièrement en activité, et écoulant de la lave et de la cendre. Les rues qui bordent le parc central sont parsemées de restaurants, d’hôtels, de magasins et de tours opérateurs. Et si La Fortuna est aussi appréciée, c’est parce qu’elle propose une pléthore de divertissements, y compris l’exploration du volcan Arenal. Juché à 1 633 m d’altitude, ce géant de forme conique fait partie du paysage touristique du parc national éponyme. Son sommet gris cendré est visible depuis de nombreux points de vue. De loin, le sentier 1968 présente un intérêt certain chez les visiteurs.

À la conquête d’Arenal, un volcan de La Fortuna

Le 29 juillet 1968, une montagne verte se trouvant dans le nord du Costa Rica se réveilla subitement, et a libéré sa fureur sur les fermes voisines et la jungle environnante. C’est ainsi que naquit le légendaire volcan Arenal, le plus jeune du pays, et inclus dans parc national du même nom. Les aventuriers entreprennent un voyage au Costa Rica pour tester le Sentier 1968, dont l’accès est juste à 25 minutes du centre-ville de La Fortuna. Il s’agit d’une série de parcours de randonnée, y compris les « Sentiers d’Arenal 1968 », le « Sentier Bosque 1968 », le « Colada 1968 Trail ». Sur place, les promeneurs feront une balade enrichissante, puisqu’ils en apprendront davantage sur la tragédie provoquée par l’éruption du volcan Arenal. En empruntant le « Sentier Bosque 1968 », par exemple, les routards rencontreront beaucoup d’oiseaux, notamment le pinson des graines à bec épais, le geai de Magpie, le Montezuma oropendola, et un anhinga près du petit lac.

La Fortuna, une pléiade d’activités au cœur de la nature

Au fil des ans, La Fortuna a grandi, gagnant de plus en plus l’euphorie des voyageurs à la recherche d’un point de chute. Pour ces derniers, c’est le lieu de villégiature idéal où ils profiteront d’un hébergement répondant à leurs attentes et de repas gastronomiques, tout en explorant la nature costaricienne. Une partie de ski tram est l’occasion d’admirer le lac, la flore et le volcan, tandis qu’un « ski river », une toute nouvelle attraction, consiste à parcourir la rivière à bord d’un tubing, sur plus de 3 km. Les sportifs feront du VTT, du kayak ou du stand-up paddle sur le lac Arenal. Les amateurs de loisirs nautiques s’adonneront au rafting, au canoë ou à la baignade dans les sources thermales nichées au pied du volcan Arenal. Une trempette dans les eaux chaudes, chauffées par l’énergie thermique du volcan, va de pair avec la contemplation de la cascade La Fortuna. Une pause relaxante près de cette chute d’eau de 70 m de haut offre de magnifiques spectacles. De plus, c’est un excellent passe-temps pour terminer en beauté un périple au Costa Rica.