Le secteur du tourisme sera doté d’une instance de gouvernance et de pilotage de la politique nationale dans ce domaine. Un Conseil national du tourisme sera crée à cet effet en application des dispositions du contrat-programme national signé en présence de Sa Majesté le Roi, le 30 novembre 2010, et en vue de concrétiser l’approche de partenariat public/privé stipulée par la Vision 2020, notamment la mesure 37 qui prévoit la mise en place d’un schéma de gouvernance national, il est proposé de créer une instance nationale de pilotage réunissant, dans un partenariat renouvelé, l’Etat, le secteur privé et la société civile, en l’occurrence le Conseil supérieur du tourisme, précise le projet de décret élaboré à cet effet..

Le Conseil qui sera placé sous la présidence du Chef du gouvernement est un organisme mixte regroupant les acteurs publics et privés. Il sera chargé de proposer au gouvernement les orientations générales de la politique nationale en matière du tourisme ainsi que les mesures garantissant la bonne exécution de cette politique.

Le Conseil sera assisté dans l’accomplissement de ses missions par un secrétariat permanent qui sera assuré par le ministère du Tourisme. Il sera également appuyé par des commissions permanentes chargées, chacune dans son domaine, d’évaluer les actions entreprises dans le cadre de la stratégie de développement touristique et de proposer au Conseil toute mesure à même de contribuer au développement du tourisme.

Le Conseil exerce notamment les attributions de :

– proposer au gouvernement les principaux objectifs de la stratégie nationale du développement touristique;

– présenter au gouvernement toute proposition susceptible de contribuer au développement du secteur touristique et à l’amélioration de la compétitivité dudit secteur ;

– donner son avis au gouvernement sur les projets de textes législatifs et réglementaires relatifs au secteur du tourisme ou ayant un impact sur ledit secteur ;

– donner son avis sur toute question dont il est saisi parle ministre en charge du tourisme, en relation avec le secteur du tourisme et notamment les questions soulevées par les acteurs du secteur du tourisme et nécessitant un arbitrage;

– donner son avis sur l’exécution de la politique nationale en matière du tourisme aux niveaux national et régional et émettre toute recommandation à même d’en faciliter ou d’en accélérer la mise en œuvre;

– Visitez le site de réservation de vols et hotels au maroc http://www.reservation-au-maroc.com/

– effectuer des études ou des recherches, à son initiative ou à la demande du gouvernement, sur toute question concernant le tourisme;
– réaliser des évaluations globales, sectorielles ou thématiques des politiques et des stratégies publiques menées dans les domaines se rapportant au tourisme et en faire publier les résultats.

Le Conseil est présidé par le Chef du gouvernement et se compose des membres relevant de plusieurs ministères, d’offices, d’institutions et de groupements professionnels.

Les commissions suivantes sont créées auprès du Conseil :
– commission du tourisme durable;

– commission du produit et de l’investissement touristiques;
– commission de la promotion touristique et du transport aérien;